Procédures administratives,  Vie d'expatriée

Étudiants étrangers en France : les procédures administratives à faire dès son arrivée

Depuis que je vis en France, j’ai pour habitude d’accompagner des étudiants étrangers nouvellement arrivés durant leurs 3 premiers mois en France. Durant cette période, je les oriente quant aux différentes choses  à effectuer afin de réussir leur installation en France. Et tout naturellement , je leurs recommande de toujours commencer par effectuer les procédures administratives avant tout autres procédures. Cela vous assure d’être en règle auprès des autorités françaises mais aussi, d’effectuer les autres tâches en toute sérénité. Alors si vous avez déjà eu votre visa ou vous venez d’atterrir en France, et souhaitez savoir quelles sont les procédures administratives à faire une fois sur place , je vous invite à lire cet article pour avoir la réponse à votre question.

Avant de commencer, je souhaite vous mettre en garde quant à la nécessité de toujours effectuer les procédures en France dans les délais impartis. Cela vous évite de stresser à la dernière minute et croyez moi , vous ne souhaiterez pas vivre cette situation.

 

S’affilier à la sécurité sociale

L’inscription à la sécurité sociale est obligatoire car sans elle, vous ne pouvez absolument rien faire en France. En plus d’être exigée lors de votre inscription universitaire , elle permet aux étudiants étrangers de bénéficier de la prise en charge des frais de santé pendant la durée des études. Depuis deux ans déjà , l’inscription à la sécurité sociale est gratuite. Elle couvre à hauteur de 70% vos frais médicaux et vous donne droit à une carte vitale que vous recevrez généralement un an après votre inscription.

Vous pouvez vous affilier à la sécurité sociale en suivant ce lien : https://etudiant-etranger.ameli.fr/#/

S’acquitter de la CVEC

La contribution à la vie étudiante et de campus en abrégée CVEC , est une attestation qui vous permet d’effectuer une formation initiale dans un établissement supérieur en France. Elle coûte 91 euros et est obligatoire pour votre inscription au sein d’un établissement supérieur français. Il existe des bourses qui vous permettent d’être exonérés de ces frais tout en vous donnant une attestation CVEC. Par contre, les étudiants inscrits dans une formation de type BTS, DMA ou encore formations comptables , ne sont pas concernés par l’acquittement d’une CVEC.

Le site de la CVEC : https://cvec.etudiant.gouv.fr/

Ouvrir un compte bancaire

Vivre en France sans posséder de compte bancaire peut s’avérer être compliqué car la plus part des opérations s’effectuent au moyen d’une carte bancaire. Je prend l’exemple de l’inscription universitaire qui se fait dans la plus part des écoles en utilisant le paiement par carte bancaire ou par chèque. Pour ceux ayant contracté une AVI (attestation de virement irrévocable), c’est dans votre compte bancaire que vous recevrez la somme de 615 euros tous les mois durant votre première année d’études. Il vous permet également de régler la souscription à des forfaits téléphoniques, mutuelle, assurance habitation, Netflix ou tout simplement à effectuer des courses en magasins.

L’ouverture d’un compte bancaire s’effectue sous prise de rendez vous dans une banque et vous devrez apportez des documents personnels tel que une pièce d’identité , l’attestation de logement ou un contrat de bail et un document prouvant que vous êtes étudiant.

Procéder à votre inscription universitaire

Une fois vos attestations de droit de CVEC et de sécurité sociale en poche , vous pouvez procéder à votre inscription universitaire auprès de la scolarité de votre école. Dans la plus part des universités françaises, vous avez la possibilité de régler vos frais de scolarité jusqu’à un mois après la date de la rentrée scolaire à l’aide d’une carte bancaire (le paiement en espèces n’étant pas trop accepté). Cela vous laissera le temps de bien découvrir votre université. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre scolarité , si vous avez des doutes à ce sujet.

Obtenir un numéro de téléphone

Pour être joignable en France, deux choix s’offrent à vous : soit vous contracter un abonnement téléphonique chez un opérateur de télécommunication , soit vous optez pour une carte sim prépayée disponible dans les points de vente agrées. Si vous voulez mon avis , la première option est la meilleure car elle offre de nombreux avantages tels que les gigas d’internet , les appels et les SMS illimités. Tout ceci dans un forfait mensuel qui reviens moins onéreux par rapport au forfait des puces prépayées.

Valider son visa

Il est vrai que vous possédez un délai de 3 mois pour faire valider votre visa mais plutôt vous le faîtes, mieux vous vous porterez. Valider votre visa vous autorise à résider sur le territoire français et à circulez dans la zone Schengen pendant 1 an. La validation du visa se fait depuis 2 ans en ligne sur le site de la préfecture de votre ville de résidence. N’hésitez pas à les contacter directement par téléphone ou par mail (ces informations sont généralement disponibles dans la rubrique Contact sur leur site internet) si vous avez des interrogations.

Souscrire aux assurances maladie et habitation

Afin d’être admis au CPSU (centre de prévention et de santé universitaire) de votre université, et se faire rembourser la totalité des frais médicaux dans les hôpitaux en France, vous devez souscrire à une mutuelle santé. Avoir une mutuelle santé en complément à la sécurité sociale vous garantira également une couverture en cas d’accident au sein de votre université mais aussi, dans une entreprise d’accueil lors de votre stage. La majorité des mutuelles sont payantes à l’exception de la complémentaire santé solidaire (CSS) qui est gratuite. Pour l’avoir , il faudra remplir certaines conditions que je prendrai la peine de détailler dans un prochain article. Dans le cas où vous ne serez pas éligible à la CSS , prenez le temps de comparer les offres de mutuelles payantes afin de choisir celle qui vous couvre au mieux.

Quant à l’assurance habitation, elle vous assure une indemnisation en cas de sinistre dans votre logement par votre compagnie d’assurance. Elle est obligatoire à partir du moment où vous êtes locataire dans un logement proposé par un particulier ou dans une résidence universitaire. Pour la choisir, assurez vous d’être protégé au minimum contre les incendies et les vols de vos outils personnels. Votre assurance habitation doit également dépendre du type de logement dans lequel vous résidez (meublé , non meublé , appartement , résidence universitaire). Si vous souhaitez en savoir plus sur l’assurance habitation , je vous invite à lire cet article : https://www.lesfurets.com/assurance-habitation/guide/quelle-assurance-habitation-pour-un-logement-etudiant

Une fois toutes ces procédures administratives effectuées, vous serez désormais éligibles à des aides françaises destinées aux étudiants étrangers. Je vous listerai certainement ces différentes aides dans un prochain article mais en attendant , je vous souhaite une excellente année scolaire.

Vous pouvez me poser des questions concernant cet article en commentaires ou en message privé sur instagram(Une go la)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *